Actualités
";
1

📢 Un nouveau dispositif : « TRANSCO »

Le nouveau dispositif vise à faciliter la reconversion des salariés dont les emplois sont menacés vers les secteurs porteurs au sein d’un bassin d’emploi.

Pour qui ?

Ce dispositif est destiné aux salariés dont les emplois sont menacés et qui se positionnent sur une formation vers un métier porteur ou un métier dans un secteur en manque de main-d’œuvre sur le territoire.

La formation visée peut aller jusqu’à 24 mois.

Le salarié bénéficiera d’une période de reconversion professionnelle pour se faire recruter plus facilement dans une entreprise du territoire lui évitant une période de chômage.

Trouver une offre de formation en lien avec les besoins du marché du travail de son bassin d’emploi

Les associations Transitions Pro sont associées à d’autres opérateurs comme les OPCO, la DIRECCTE, le CEP, pour gérer ce nouveau dispositif.

Ils rapprochent les entreprises, celles qui ont besoin de reconvertir leurs salariés et celles qui ont besoin de recrutement. Les centres de formations pourront ensuite assurer la transmission des compétences aux salariés.

Le salarié conserve sa rémunération

Le salarié conserve son contrat de travail et sa rémunération.

L’entreprise de départ ou l’entreprise d’accueil pourra financer la rémunération du salarié et les coûts pédagogiques de la formation.

Ces frais seront partiellement ou totalement pris en charge par l’Etat – FNE-FORMATION :

  • 100 % pour les entreprises employant jusqu’à 300 salariés ;
  • 75 % pour les entreprises de 300 à 1 000 salariés ;
  • 40 % pour les entreprises de plus de 1 000 salariés.

A l’issue de son parcours de formation de 24 mois maximum, le salarié pourra soit reprendre son poste initial ou un nouveau métier en lien avec sa reconversion professionnelle, dans son entreprise ou dans une nouvelle entreprise.

Le dispositif est en cours de déploiement depuis le 15 janvier 2021.

Pour en savoir plus  : 👉 cliquez ici 

👉 cliquez ici

 

 

X